Tout ce que vous devez savoir pour la culture d’orchidées papillons

Les orchidées papillons (genre Phalaenopsis) sont l’une des plantes les plus commercialisées en raison de leur grande valeur ornementale. Le problème est que l’engouement des amateurs de ce genre d’orchidées contraste avec un manque d’informations au sujet de leur entretien. En effet, on constate que chez la majorité des personnes cultivant des orchidées papillon, celles-ci meurent ou ne fleurissent jamais.

Dans article, on mettra en exergue les conseils et les exigences à satisfaire pour une croissance et une floraison optimales des orchidées papillon.

Manuel pour la culture des orchidées Papillons (ou genre Phalaenopsis)

La température

Ces orchidées sont originaires de régions à climats tropicaux et sont parfaitement adaptées pour survivre dans les zones chaudes. La température idéale pour la croissance de ces plantes est comprise entre 25 et 28 ° C le jour et entre 18 et 23 ° C la nuit. Il est à noter qu’une légère baisse de température (18-19 ° C) favorise l’apparition des épis de fleurs. De nombreux producteurs de Phalaenopsis cultivent ces plantes dans des serres où ils contrôlent la température leur permettant ainsi d’obtenir des plantes belles et bien développées.

La luminosité

Ces orchidées n’apprécient ni un ensoleillement direct ni être placées dans un endroit dépourvue de lumière. Elles ont besoin de pousser dans des endroits très à forte luminosité à légèrement ombragés. Il est recommandé de les cultiver sous des filtres solaires afin d’éviter les brûlures sur les feuilles. Le manque de lumière peut aboutir à des fleurs abîmées, à une croissance verticale peu esthétique et à une croissance lente ou presque nulle du système racinaire.

Dans les climats se caractérisant par des pluies fréquentes, les orchidées papillon doivent être cultivées dans des endroits plus éclairés (jamais de soleil) pour que le substrat sèche plus rapidement et qu’aucun champignon ou bactérie n’apparaisse dans les racines en raison d’une humidité excessive.

Humidité ambiante

Les orchidées papillon doivent se développer dans des endroits relativement humides (70 à 80% d’humidité relative) pour une croissance optimale. Dans des climats très secs, il est recommandé de recourir à des pulvérisateurs d’eau, fréquemment utilisés dans de nombreuses pépinières. Vous pouvez également vaporiser d’eau les plantes le matin et en fin d’après-midi. Il faut être très prudent car un excès d’humidité et des températures élevées peuvent provoquer la prolifération de nombreuses bactéries nocives. Le contrôle de l’humidité peut être effectué tant que le site a une bonne circulation d’air.

L’irrigation

Il faut arroser les orchidées papillon lorsque le substrat est presque sec. L’irrigation doit être faite par pulvérisation. L’eau recommandée est l’eau de pluie qui doit être stockée dans des conteneurs propres pour éviter la contamination. Il faut aussi veiller à ce que l’eau d’arrosage de l’orchidée Phalaenopsis doit être aussi pure que possible. Dans les climats pluvieux, il est très facile de stocker l’eau de pluie, mais dans les régions où la sécheresse sévit, vous devez acheter une eau de qualité ou stocker autant que possible l’eau de pluie quand il pleut.

Type de substrat

Le substrat doit être formé d’un mélange de particules de différentes tailles, c’est-à-dire de grosses particules favorables à la perméabilité et de particules un peu plus petites pour retenir l’eau pendant un moment et lui permettre d’atteindre toutes les régions du substrat. Le mélange de fragments d’écorce de fougères arborescentes et de tourbières (genre Sphagnum) est largement utilisé. Il est possible aussi d’incorporer de petits fragments d’argile pour maintenir les racines. Comme petites particules, vous pouvez utiliser un peu de poussière de sol. Cependant, faites attention car un excès de poussière peut compacter le substrat et empêcher l’eau d’atteindre le fond du pot.

Bref, le substrat fourni à votre orchidée papillon doit pouvoir rester humide pendant quelques jours, puis sécher légèrement, mais pas complètement puisqu’un excès d’humidité peut provoquer sa décomposition. Faites également attention à ce que la surface du substrat ne se dessèche trop.

La vanille : c’est le parfum d’une espèce de l’orchidée !
Caractéristiques générales des orchidées du genre Renanthera